Jamais deux sans trois…..!?!

Poteaux pourris, paille mouillée… et mortier raté ! Durant le stage Greb, une erreur de dosage a été faite lors de l’élaboration du mortier (dosages pris pour de la chaux hydraulique alors que nous avions de la chaux aérienne).

Résultat : un gros manque de liant ! (béton) Les stagiaires n’ont d’ailleurs pas pu décoffrer la partie sur laquelle ils avaient travaillé car le mortier n’avait pas pris d’un jour sur l’autre. Les formateurs pensaient tout de même que le mortier serait bon, qu’il lui faudrait simplement plus de temps pour prendre correctement.

La réponse est : NON. Prenez bien garde à respecter les dosages prescrits par les règles professionnelles.

Plus de 15  jours après le stage, nous décoffrons enfin. Mais le mortier ne se tient pas, une simple pression du doigt le fait partir en sable. Comparé avec une autre partie (faite avec les dosages corrects) finit de nous convaincre : nous ne pouvons pas garder ce mortier…. :(

Défaire pour refaire, c’est toujours faire ? En tous cas nous sommes à 3 complications*, nous devrions être tranquilles maintenant, hein ?

*sans compter le coup de scie sauteuse, la structure tordue, la flotte pendant le stage, …. et j’en oublie encore. Mais si-si, on vous jure, c’est trop cool l’auto-construction ! ;p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *