Dans les autres « surprises » du démontage…. le mazot ayant originellement des fondations un peu légères, l’ensemble de la structure a « basculé » vers le ruisseau. Étant donné que nous avons totalement repris les fondations, l’ensemble ne bougera plus par rapport au terrain.

 

Cet enfoncement est particulièrement visible :

– sur le niveau penché des sols (dalle du rez et plancher de l’étage) – ce qui n’est pas un problème car ils vont tous deux être refaits

– sur le faux aplomb des poteaux de la structure poteau-poutre (10cm sur la hauteur du poteau arrière). Ce qui va induire de nombreuses complications avec l’ossature Greb qui doit venir en appui dessus.

Après mûre réflexion, nous décidons finalement de tenter de redresser l’ensemble…

 

Nous allons démonter les jambages qui contreventent dans l’axe souhaité et tirer sur la ferme du pignon. Pour éviter que le tout se fasse emmener par le poids, nous détuillons ! (prévu initialement en fin de montage de l’ossature bois pour le Greb).

Notre super shadock pompe, pompe… et plus il pompe…. plus ça craque ! Mais finalement les poteaux entendent raison, et tout se redresse. Aucun dégat, si ce n’est des parties de mur agglos qui étaient aussi et encore à démonter. Remise en place de contreventements, tout reste en place à la détente du câble…. YES :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *