Après restauration des pieds (poteaux), ressemelage….

Nous allons monter les murs paille à l’extérieur de la structure poteau-poutre. Il faut donc préparer une assise de 50 cm de large au delà des fondations d’origine. Finalement, ce n’est pas un mal car dans les autres surprises, nous découvrons que certaines parties du mazot sont construites à même la terre battue, sans fondations.

Nous nous remontons les manches…. pelle, pioche et brouettes sont devenues nos nouvelles amies…. ou pas ! Sous 35, 36, 37 degrés c’est surtout les bouteilles d’eau fraiche et les pauses au lac que nous apprécions! C’est confirmé, la prochaine fois nous louerons une mini-pelle.

Bref, nous sommes content d’être arrivés au bout : fouilles hors gel, banchage pour réserver le passage du drain en nez de fondation, pose des ferrailles, puis venue de la toupie de béton.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *